Planification et organisation de congrès au Québec |

1 888 969-1307
Beauce Caroline Fournier
Bromont
Charlevoix Tourisme Charlevoix
Côte-Nord
Drummondville
Gatineau-Outaouais Myriam Baril-Tessier
Granby Denis Landry
Îles de la Madeleine Mathieu Dupuis
Lac-Saint-Jean
Lanaudière
Laurentides
Laval Romain Beauvois
Lévis
Maskinongé (Mauricie)
Matane Studio du Ruisseau
Memphrémagog
Montérégie
Montréal Tourisme Montréal, Stéphan Poulin
Nicolet-Yamaska André Falardeau
Québec François Gamache
Rimouski Mathieu Dupuis
Rivière-du-Loup Patric Nadeau Photographie
Saguenay (C) Martial Tremblay
Saint-Hyacinthe Patrick Roger
Shawinigan
Sherbrooke
Thetford Geneviève Clavet Roy (TRT)
Tremblant (Laurentides) @tremblant
Trois-Rivières Mathieu Dupuis
Victoriaville Exposeimage
30 destinations pour vos événements d'affaires !
TAQ - Tourisme d'Affaires Québec Sans frais : 1 888 969-1307
Téléphone : 450 969-1307
Site web : www.congres.com
Courriel : info@congres.com

Airbnb et Uber à l'assault du tourisme d'affaires

Airbnb et Uber à l'assault du tourisme d'affaires

14 septembre 2015

Extraits de l'article

Des avantages et des risques

Bien que cette nouvelle offre réponde à une demande, notamment en matière de coût, d'expérience différente et de convivialité par le recours à la technologie mobile, certains désavantages ou risques sont également perçus. L'un des principaux freins à une croissance plus forte du recours à l'économie collaborative par les voyageurs d'affaires est celui lié à la sécurité. Entre 27 et 29 % des voyageurs sondés par CWT ayant utilisé Airbnb ou Uber durant leur voyage d'affaires estiment que les risques liés à la sécurité (assurances, fraudes, etc.) sont plus élevés que dans l'offre traditionnelle. Ce souci est encore plus marqué parmi les gestionnaires (41 à 43 %).

Néanmoins, les entreprises concernées travaillent d'arrache-pied à réduire cette perception en donnant des recommandations aux utilisateurs pour éviter les fraudes. Elles encouragent aussi fortement les clients à émettre des commentaires en ligne pour maintenir un système d'autorégulation. La légalisation de ces offres sur un nombre de marchés grandissant devrait aussi rassurer les utilisateurs.
 
Pas pour tout le monde

Bien sûr, l'offre de l'économie collaborative ne convient pas à tous les voyageurs d'affaires. La plupart préfèrent les services, la stabilité, la sécurité ou encore les bénéfices des programmes de fidélisation qu'offre l'hôtellerie. Mais l'économie collaborative gagne du terrain, et les fournisseurs traditionnels doivent miser sur leurs forces et surveiller de près cette offre grandissante.

Lire l'article au complet

Source : Claudine Barry, Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat


Toutes les nouvelles RSS



Tourisme d'Affaires Québec

sans frais 1 888 969-1307
Téléphone 450 969-1307
courriel info@congres.com


Tourisme Québec ADN communication Clientis Alliance de l'industrie touristique du Québec

Tous droits réservés © 2010-2021 Tourisme d'Affaires Québec