Planification et organisation de congrès au Québec |

1 888 969-1307
Beauce Le Georgesville, Saint-Georges-de-Beauce
Bromont
Charlevoix (C) Vincent Guérin, Tourisme Charlevoix
Drummondville
Gatineau-Outaouais Myriam Baril-Tessier
Granby Denis Landry
Îles de la Madeleine Michel Bonato
Lac-Saint-Jean
Lanaudière
Laurentides
Laval Jimmy Hamelin
Lévis Pub Photo
Maskinongé (Mauricie)
Matane Studio du Ruisseau
Memphrémagog
Montérégie
Montréal Tourisme Montréal, Stéphan Poulin
Nicolet-Yamaska
Québec François Gamache
Rimouski
Rivière-du-Loup
Saguenay (C) Martial Tremblay
Saint-Hyacinthe Patrick Roger
Shawinigan
Sherbrooke
Thetford Nadeau Photo Solution
Tremblant (Laurentides) @tremblant
Trois-Rivières Jean Chamberland
Victoriaville Guy Samson
29 destinations pour vos événements d'affaires !
APCQ - Association des professionnels de congrès du Québec (APCQ) Sans frais : 1 888 969-1307
Téléphone : 450 969-1307
Site web : www.congres.com
Courriel : info@congres.com

Charlevoix, la coqueluche des destinations affaires cette année

Charlevoix, la coqueluche des destinations affaires cette année

8 février 2018

Pleins feux sur le Manoir Richelieu

« Cet engouement autour de l'événement se poursuivra au cours des prochains mois. Des organisations vont vouloir profiter de la notoriété du G7 pour venir dans Charlevoix », soutient Jean-Jacques Etcheberrigaray, directeur général du Fairmont Le Manoir Richelieu. C'est déjà commencé. « Deux jours après l'annonce de la venue du G7 en mai dernier, nous avons décroché un important congrès d'une entreprise financière pour la fin juin 2018. L'organisation, qui a réservé au moins 1 200 nuitées sur quatre jours, nous a clairement indiqué avoir choisi notre établissement en raison de la venue du G7 », souligne-t-il fièrement.

Notez que le plus grand hôtel de Charlevoix est déjà sur une belle lancée. Pour la première fois de son histoire, le taux d'occupation du Manoir Richelieu a franchi le cap des 60 % en 2017. Il dépassait à peine 45 % il y a dix ans, signale le directeur général. L'hôtel de 405 chambres, qui a fait l'objet de travaux de revitalisation de 13 millions de dollars terminés en 2016, a accueilli un nombre record de 93 événements d'affaires de 40 nuitées et plus l'an dernier. Une hausse de plus de 36 % de congrès et d'autres réunions d'affaires depuis quatre ans, précise M. Etcheberrigaray.

Un tourisme d'affaires en développement

Bien que le marché affaires représente près de 40 % des visiteurs du Manoir Richelieu et un peu plus de 15 % à l'hôtel Le Germain Charlevoix, à Baie-Saint-Paul, le tourisme d'affaires dans la région demeure un marché très marginal. « Il représente à peine 1 %, tout au plus 2 % des quelque 1,2 million de visiteurs que la région reçoit chaque année. La venue du G7 pourrait néanmoins nous donner un coup de pouce et faire grimper cette clientèle annuelle en tourisme d'affaires à 5 %, voire à 10 % d'ici 2023 », croit M. Lévesque.

Baie-Saint-Paul : une destination hors des sentiers battus

Baie-Saint-Paul veut également sa part de gâteau en matière de tourisme d'affaires. Et c'est bien parti. L'arrivée de la famille Germain comme gestionnaire de l'hôtel La Ferme Filbaie en 2015 (désormais Le Germain Charlevoix) hisse désormais la ville de Baie-Saint-Paul parmi les nouvelles destinations congrès de la province. Le plus éclectique des hôtels de villégiature au Québec, qui a des moutons et de gros bœufs Highland dans sa cour, a reçu plus d'une quarantaine d'événements d'affaires de 40 nuitées et plus en 2017. Une première pour l'établissement inauguré en 2012. Trois organisations ont même réservé la totalité des 145 chambres l'an dernier.

Résultat : le taux d'occupation annuel de l'établissement, qui a coûté 60 M $ à construire, a franchi le cap des 50 % pour la première fois de son histoire l'an dernier. « Juste en 2017, ce taux a grimpé d'au moins 20 % », souligne fièrement Sylvie Dionne, directrice générale de l'hôtel.

Réparti en cinq bâtiments distinctifs portant des noms tels la Bassecour, la Bergerie, le Clos et le Moulin, ce complexe de villégiature séduit particulièrement les entreprises et organisations en quête d'une destination hors des sentiers battus, soutient Mme Dionne. Elles viennent pour leur congrès, mais aussi pour des lac-à-l'épaule, des rencontres de consolidation d'équipe et beaucoup pour des formules récompenses et motivations, dit-elle. L'endroit dispose d'une salle multifonctionnelle pouvant accueillir 500 convives, de deux restaurants dont les petits-déjeuners buffets sont gargantuesques, d'un spa, d'un vaste terrain pour tenir des activités extérieures ainsi qu'une gare où s'arrête le Train de Charlevoix.

Extrait du dossier du Journal Les Affaires sur Charlevoix, pour l'article complet cliquez ici. Le cahier spécial Réunions & Congrès est à paraître le 10 février prochain.

Photo : Fairmont le Manoir Richelieu


Toutes les nouvelles RSS



Association des professionnels de congrès du Québec

sans frais 1 888 969-1307
Téléphone 450 969-1307
courriel info@congres.com


Tourisme Québec ADN communication Clientis Alliance de l'industrie touristique du Québec

Tous droits réservés © 2010-2018 Association des professionnels de congrès du Québec