Planification et organisation de congrès au Québec |

1 888 969-1307
Beauce Le Georgesville, Saint-Georges-de-Beauce
Bromont
Charlevoix (C) Vincent Guérin, Tourisme Charlevoix
Côte-Nord
Drummondville Christian Noël - CNB Reflets d'Images
Gatineau-Outaouais Myriam Baril-Tessier
Granby Denis Landry
Îles de la Madeleine Michel Bonato
Lac-Saint-Jean
Lanaudière
Laurentides
Laval Jimmy Hamelin
Lévis
Maskinongé (Mauricie)
Matane Studio du Ruisseau
Memphrémagog
Montérégie
Montréal Tourisme Montréal, Stéphan Poulin
Nicolet-Yamaska André Falardeau
Québec François Gamache
Rimouski
Rivière-du-Loup Patric Nadeau Photographie
Saguenay (C) Martial Tremblay
Saint-Hyacinthe Patrick Roger
Shawinigan
Sherbrooke
Thetford Geneviève Clavet Roy
Tremblant (Laurentides) @tremblant
Trois-Rivières Jean Chamberland
Victoriaville Guy Samson
30 destinations pour vos événements d'affaires !
APCQ - Association des professionnels de congrès du Québec (APCQ) Sans frais : 1 888 969-1307
Téléphone : 450 969-1307
Site web : www.congres.com
Courriel : info@congres.com

De l'égoportrait à la bienveillance

De l'égoportrait à la bienveillance

25 mars 2020

Tourisme vert, écotourisme. Slow tourisme, tourisme communautaire, tourisme solidaire. Tourisme équitable, tourisme responsable. Tourisme durable. Tous ces vocables sont comme des poupées russes qui s'empilent sur un seul type : le tourisme de bienveillance.

La Chaire de tourisme Transat, en collaboration avec Tourisme Montréal, a dévoilé, le 21 janvier, les sept tendances qui continueront de rythmer l'activité touristique pour les prochaines années. Les conférenciers Paul Arseneault et Pierre Bellerose ont partagé le fruit de leurs réflexions afin d'aider les entreprises à amorcer la nouvelle décennie.  

Le tourisme bienveillant englobe au départ la notion de respect de l'environnement naturel, puis celle du bien-être des sociétés visitées et, enfin, celle de la participation au développement de l'économie locale. C'est une forme de tourisme qui protège chaque type de voyage avec le vernis de l'indulgence, de la compréhension et d'une certaine forme d'altruisme envers un individu, un groupe, une communauté.

MOI ET MON BIEN-ÊTRE

La première apparition du mot selfie (égoportrait) date de 2002. En 2013, le phénomène devient assez répandu pour que selfie soit consacré Word of the Year (mot de l'année) par l'Oxford English Dictionary. Rapidement, il est toutefois perçu comme une preuve du narcissisme d'une nouvelle génération obsédée par sa propre personne.

Sa diffusion massive, associée à l'utilisation des réseaux sociaux, impose toutefois l'égoportrait comme une forme d'expression contemporaine incontournable. Et l'industrie du voyage ne tarde d'ailleurs pas à en mesurer tout le potentiel promotionnel. Des cadres géants sont placés à des endroits stratégiques pour inciter les voyageurs à se fondre dans le décor de la destination et à publier la nouvelle : « Je suis ICI! »

Durant ces mêmes années, les notions de bien-être et de santé globale prennent de l'ampleur et se démocratisent, alors que le stress vécu dans la vie tant professionnelle que personnelle atteint des niveaux alarmants. Maux de dos, hypertension, insomnie, fatigue chronique, tous ces maux modernes expliquent la recherche d'un meilleur équilibre entre la santé du corps et la paix de l'esprit. Entraînements personnalisés, massages, visites au spa, séances de yoga, nouvelles pratiques alimentaires, méditation sont devenus autant de moyens de s'évader, de se vider la tête, de se ressourcer, d'aspirer au bonheur. 

Lire la suite

Source: 
Par France Lessard
Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat
De l'égoportrait à la bienveillance

 

Toutes les nouvelles RSS



Association des professionnels de congrès du Québec

sans frais 1 888 969-1307
Téléphone 450 969-1307
courriel info@congres.com


Tourisme Québec ADN communication Clientis Alliance de l'industrie touristique du Québec

Tous droits réservés © 2010-2020 Association des professionnels de congrès du Québec