Planification et organisation de congrès au Québec |

1 888 969-1307
Beauce Le Georgesville, Saint-Georges-de-Beauce
Bromont
Charlevoix (C) Vincent Guérin, Tourisme Charlevoix
Côte-Nord
Drummondville Christian Noël - CNB Reflets d'Images
Gatineau-Outaouais Myriam Baril-Tessier
Granby Denis Landry
Îles de la Madeleine Michel Bonato
Lac-Saint-Jean
Lanaudière
Laurentides
Laval Jimmy Hamelin
Lévis
Maskinongé (Mauricie)
Matane Studio du Ruisseau
Memphrémagog
Montérégie
Montréal Tourisme Montréal, Stéphan Poulin
Nicolet-Yamaska André Falardeau
Québec François Gamache
Rimouski
Rivière-du-Loup Patric Nadeau Photographie
Saguenay (C) Martial Tremblay
Saint-Hyacinthe Patrick Roger
Shawinigan
Sherbrooke
Thetford Geneviève Clavet Roy
Tremblant (Laurentides) @tremblant
Trois-Rivières Jean Chamberland
Victoriaville Guy Samson
30 destinations pour vos événements d'affaires !
APCQ - Association des professionnels de congrès du Québec (APCQ) Sans frais : 1 888 969-1307
Téléphone : 450 969-1307
Site web : www.congres.com
Courriel : info@congres.com

Dix suggestions pour célébrer Noël avec les collègues

Dix suggestions pour célébrer Noël avec les collègues

1 novembre 2019

Ce texte de Claudine Hébert fait partie du dossier Réunion et congrès Les Affaires, édition du 21 septembre 2019

(...) Stressé pour l'organisation du party de Noël de votre entreprise ? Pas de panique ! À moins d'avoir à planifier une fête pour plus de 200 employés, il est encore possible de dénicher une salle et un traiteur. Dix suggestions pour organisateurs retardataires.

1. Si vous avez besoin d'un vaste espace pour votre activité de Noël, ne tardez pas à réserver. 

Plus vous attendez, plus les chances que les grandes salles d'hôtels ne soient plus disponibles les vendredis et samedis soir jusqu'au 25 décembre augmentent. Elles affichent complet depuis plusieurs semaines, probablement depuis un an déjà. Par contre, il reste toujours des possibilités les mardis, les mercredis et même les jeudis soirs.

2. Tentez votre chance auprès des restaurants. 

Plusieurs disposent de salles privées pouvant accueillir de 30 à 40 personnes. Vous souhaitez l'exclusivité du lieu ? Contactez des établissements qui sont généralement fermés les lundis et mardis soirs. Des propriétaires acceptent d'ouvrir leurs portes à certaines conditions, notamment en fonction du nombre de convives et du choix de menus.

3. Osez les partys regroupés. 

«Cette formule clés en main permet aux petites entreprises de partager les frais pour la salle et la décoration, les dépenses de nourriture, sans oublier la présence d'un DJ», souligne Lou Landry, responsable des communications et des événements à la Station touristique Pin Rouge.

Depuis cinq ans, cet établissement de New Richmond, en Gaspésie, propose six ou sept événements du genre les vendredis et samedis à l'approche du temps des fêtes. Chaque soirée peut réunir jusqu'à 240 personnes, dont 70 dans la section bar.

D'autres établissements dans la province proposent également cette formule qui coûte, en moyenne, moins de 65 $ par personne (taxes et pourboires inclus). Entre autres Le Baluchon, à Saint-Paulin (Mauricie), le Centre de villégiature Dam-en-Terre, à Alma (Lac-Saint-Jean), et l'Hostellerie Baie Bleue, à Carleton-sur-Mer (Gaspésie).

Sur la Rive-Sud de Montréal, l'entreprise Souper-spectacle Bouffe & Bouffons suggère des soirées thématiques à Longueuil, près de l'autoroute 20. «Nous organisons généralement une quinzaine de soirées par année pour les entreprises, estime Vie Beaulieu, présidente de Bouffe et Bouffon, en affaires depuis 15 ans. Ces soirées réunissent de trois à sept PME à la fois, pour un total d'environ 200 à 240 personnes dans la salle.» Au menu : animation, DJ et souper quatre services avec choix de poisson, viande et plats végétaliens.

4. Tournez-vous vers les montagnes. 

Avoir l'exclusivité d'un chalet de ski a son cachet. Certaines stations n'ouvriront pas leurs portes avant le temps des fêtes. C'est le cas de Vallée du Parc, à Shawinigan. Ce «centre de glisse» compte trois salles de réception - d'une capacité de 60, 100 et 200 personnes - qui sont très populaires auprès des entreprises de la région à cette époque de l'année. «Déjà, une quinzaine d'entreprises ont réservé la plupart des vendredis et des samedis soirs des mois de novembre et de décembre», signale Allison Lavoie, coordonnatrice des groupes de l'établissement situé en Mauricie.

5. Contactez les gestionnaires de bars. 

C'est la suggestion de Marie-Annick Boisvert, présidente de l'agence Marianik. «Ces établissements ouvrent généralement leurs portes après 22 heures. Demandez au proprio s'il est possible de réserver l'endroit, et s'il y a une possibilité de faire venir un traiteur à l'heure du souper», propose cette experte en communications et en événements.

6. Regardez du côté des vignobles. 

Devenus la coqueluche des organisateurs de mariages, plusieurs disposent de salles de réception qui se prêtent également aux partys de Noël, signale Aymeric Blassiaux, responsable des services d'accueil et de renseignements à Tourisme Bromont.

7. Avez-vous pensé aux jeux d'évasion ?

C'est à la mode pour les sorties d'entreprises, surtout à Laval. L'île Jésus compte sept adresses du genre, dont trois (Immersia, Échappe-toi et le Le Cube secret) qui disposent d'une salle de réception. Chacun de ces endroits peut accueillir des groupes d'une cinquantaine de personnes à la fois.

Depuis trois ans, Saint-Hyacinthe compte également une adresse de jeux d'évasion, L'Emprise aventures immersives. «Tout au long de l'année, ce sont une centaine d'entreprises de 3 à 80 employés qui viennent relever le défi de nos cinq scénarios», évalue le propriétaire, Patrick Bernard. Les salles de jeux d'évasion peuvent accueillir jusqu'à 50 personnes à l'heure. En attendant leur tour, les autres participants peuvent profiter du resto-bar, ainsi que d'une grande salle où ils ont le choix entre plus de 700 jeux.

8. Téléphonez à des traiteurs. 

Certains ont mis au point une formule clés en main incluant salle, menu, DJ... Vous n'avez qu'à réserver votre soirée. Le traiteur Agnus Dei suggère par exemple trois lieux au centre-ville de Montréal - l'Hôtel 10, Scena et le Centre de création des 7 doigts de la main -, dont deux permettent le regroupement de petites entreprises. Le traiteur propose trois ambi- ances différentes avec menu cinq services, qui vont de l'assiette luxueuse à celle de party de cuisine, en passant par l'ambiance chalet. «Ce sont près d'une vingtaine d'entreprises comptant entre 10 et 400 employés qui réservent annuellement nos divers services clés en main pour leur fête de Noël», souligne Sonia Caillis, coordonnatrice marketing chez Agnus Dei.

9. Trop compliqué de faire sortir votre monde du bureau ? 

Faites la fête sur place. Profitez de l'occasion pour louer un camion de cuisine de rue, qui se stationnera tout près. Le Smoking BBQ possède par exemple une flotte de douze camions qui circulent un peu partout en province. «L'entreprise se déplace pour les groupes de 50 personnes au minimum», souligne Elody Chevassus, directrice des ventes de l'entreprise montréalaise. Ce sont généralement une vingtaine d'entreprises qui osent l'expérience bouffe de rue pour leur fête de Noël, dit-elle. Le Smoking BBQ propose du tex-mex, du poisson, des burgers, des plats asiatiques... et du BBQ, évidemment !

10. Faire la fête en janvier. 

Pourquoi absolument célébrer Noël avant le 25 décembre ? Réservez plutôt votre party en janvier. «Primo, il y a plus de possibilités. Deuxio, les frais de location peuvent facilement être de 10 % à 30 % inférieurs à ceux de décembre», fait valoir M. Blassiaux, de Tourisme Bromont.

En savoir plus

Image à la une : Ils sont devenus la coqueluches des organisateurs d'événement. Les vignobles possèdent souvent de vastes salles pour accueillir les entreprises pour le temps des fêtes. (Photo: courtoisie)


Toutes les nouvelles RSS



Association des professionnels de congrès du Québec

sans frais 1 888 969-1307
Téléphone 450 969-1307
courriel info@congres.com


Tourisme Québec ADN communication Clientis Alliance de l'industrie touristique du Québec

Tous droits réservés © 2010-2019 Association des professionnels de congrès du Québec