Planification et organisation de congrès au Québec |

1 888 969-1307
Beauce Le Georgesville, Saint-Georges-de-Beauce
Bromont
Charlevoix (C) Vincent Guérin, Tourisme Charlevoix
Drummondville
Gatineau-Outaouais Myriam Baril-Tessier
Granby Denis Landry
Îles de la Madeleine Michel Bonato
Lac-Saint-Jean
Lanaudière
Laurentides
Laval Jimmy Hamelin
Lévis Pub Photo
Maskinongé (Mauricie)
Matane Studio du Ruisseau
Memphrémagog
Montérégie
Montréal Tourisme Montréal, Stéphan Poulin
Nicolet-Yamaska
Québec François Gamache
Rimouski
Rivière-du-Loup
Saguenay (C) Martial Tremblay
Saint-Hyacinthe Patrick Roger
Shawinigan
Sherbrooke
Thetford Nadeau Photo Solution
Tremblant (Laurentides) @tremblant
Trois-Rivières Jean Chamberland
Victoriaville Guy Samson
29 destinations pour vos événements d'affaires !
APCQ - Association des professionnels de congrès du Québec (APCQ) Sans frais : 1 888 969-1307
Téléphone : 450 969-1307
Site web : www.congres.com
Courriel : info@congres.com

Laval : un « centre-ville » en effervescence

Laval : un « centre-ville » en effervescence

14 novembre 2018

Texte d'Iris Gagnon-Paradis, La Presse

À Laval, autour du métro Montmorency, le paysage est en train de changer radicalement. Il y a d'abord eu l'arrivée de la Place Bell, l'an dernier, avec sa Taverne 1909, la petite soeur de la brasserie sportive du Centre Bell, à Montréal, mais aussi d'un tout nouveau complexe où sont regroupées plusieurs nouvelles adresses gourmandes.

Car c'est ici que s'érige peu à peu le « centre-ville » de Laval, lieu accessible où convergent déjà travailleurs et étudiants, grâce au campus de l'Université de Montréal et au collège Montmorency. On voit d'ailleurs, bien en évidence à la sortie du métro, l'immense panneau qui annonce le mégaprojet d'Espace Montmorency, mené par le promoteur Montoni.

D'une superficie de 1,4 million de pieds carrés, ce projet en quatre phases imaginé par Sid Lee annonce, au-delà d'une simple attraction commerciale qui rassemble restaurants, cafés, spas, bureaux, boutiques et hôtels, un véritable projet « multifonctionnel » avec espaces verts et cours intérieures.

Rencontré à son nouveau restaurant Gatto Matto, dans le complexe de la Place Bell, Jacques Gaspo, du groupe Foodtastic, est enthousiaste. Le Lavallois d'origine, derrière des marques comme La Belle et La Boeuf et Carlos & Pepe's, croit que tout est désormais en place pour mettre la ville sur le radar gastronomique.

« Ça fait 20 ans que je dis que Laval est en expansion, et ça l'est encore. Laval commence à montrer ses vraies couleurs. Ce n'est pas le 450, la banlieue ! C'est une ville au même titre que Montréal et Québec. Il n'y a aucune raison d'aller à Montréal avec ce que Laval a à offrir », lance celui qui prévoit d'ailleurs ouvrir non pas un, mais trois nouveaux concepts de restaurant dans le futur Espace Montmorency, dont l'ouverture est prévue autour de 2020.

En plus de cet « instagrammable » restaurant italien à la décoration fleurie, Foodtastic a ouvert au Centropolis, l'été dernier, la très courue Miss Wong, une brasserie asiatique nouveau genre, située dans l'ancien club Moomba – le tout premier projet de M. Gaspo, au début des années 2000. Un endroit qu'il a conçu en collaboration avec Dan Pham, un restaurateur de Montréal (Blossom, Red Tiger). « C'est la folie furieuse, et on a une forte proportion de la clientèle qui vient de Montréal », lance M. Gaspo pour illustrer la popularité de ses établissements.

5 millions

Investissement total pour les projets du Miss Wong et Gatto Matto

Quand les Montréalais débarquent

Nul doute, la scène gastronomique est en effervescence à Laval. Une impression que confirme Geneviève Roy, PDG de Tourisme Laval. « Il y a une effervescence gastronomique certaine à Laval. La ville est en croissance en ce moment, dans tous les sens du terme. Les propriétaires de nouveaux restaurants disent tous la même chose : ils ont choisi Laval pour l'effervescence de son centre-ville, son accessibilité, la qualité du pied carré disponible. »

Pas étonnant, donc, que plusieurs Montréalais aient les yeux tournés vers l'île Jésus, et particulièrement son « centre-ville » – un périmètre qui inclut tout le développement autour du métro, mais aussi le Centropolis et le Carrefour Laval.

C'est le cas d'un d'A5 Hospitality, une entreprise montréalaise spécialisée dans la création et l'exploitation de restaurants et de bars. La Presse a appris que le groupe compte s'installer dans le complexe de Place Bell dès février, avec un concept de resto-bar qu'il préfère garder secret pour l'instant.

Connu pour ses populaires établissements montréalais comme le Jatoba, Kampai Garden, Mayfair et Flyjin, mais aussi pour ses deux projets sur la Rive-Sud (General Sherman et Madame Bovary), le groupe est allé chercher Jean-Louis Labrecque comme partenaire pour cette nouvelle aventure. Ce dernier est « acheteur de talent » pour le Beach Club, mais aussi, et surtout, un grand épicurien, explique Patrick Hétu, coprésident et fondateur d'A5.

« Jean-Louis nous a vraiment allumés sur le fait qu'il y avait un "trou" gastronomique à Laval, un potentiel énorme ! Du côté de l'offre branchée et haut de gamme, il n'y a rien, et c'est ce qu'on veut faire. On ciblera particulièrement les trentenaires qui ont le goût d'aller prendre un verre et de bien manger. On croit avoir une clientèle qui viendra de partout, de Laval, de la Rive-Nord, mais aussi de Montréal. »

Un peu plus au nord, tout près du Carrefour Laval, un établissement montréalais vient lui aussi de s'aventurer en territoire lavallois : l'Escondite. Fort de la popularité de ses deux adresses du centre-ville de Montréal, le restaurant inspiré par la culture mexicaine cartonne depuis son ouverture à Laval, au début d'octobre. Au cours de notre passage, un vendredi sur l'heure du lunch, le restaurant était d'ailleurs plein à craquer.

Directeur général des Escondite, Louis P. Rouleau est un gars de Laval. Ouvrir, enfin, dans sa ville natale est donc un grand bonheur pour lui, et surtout un projet qui a beaucoup de sens. « On est le premier vrai restaurant mexicain à Laval. Les gens connaissent notre marque et ils sont vraiment contents qu'on vienne s'installer ici. Nous avons même eu des clients de Montréal, trop heureux d'éviter le trafic… et d'avoir du stationnement ! »

Découvrir tout ce que Laval à offrir!

 

 
 
 

Toutes les nouvelles RSS



Association des professionnels de congrès du Québec

sans frais 1 888 969-1307
Téléphone 450 969-1307
courriel info@congres.com


Tourisme Québec ADN communication Clientis Alliance de l'industrie touristique du Québec

Tous droits réservés © 2010-2018 Association des professionnels de congrès du Québec