Planification et organisation de congrès au Québec |

1 888 969-1307
Beauce Caroline Fournier
Bromont
Charlevoix Tourisme Charlevoix
Côte-Nord
Drummondville
Gatineau-Outaouais Myriam Baril-Tessier
Granby Denis Landry
Îles de la Madeleine Mathieu Dupuis
Lac-Saint-Jean
Lanaudière
Laurentides
Laval Romain Beauvois
Lévis
Maskinongé (Mauricie)
Matane Studio du Ruisseau
Memphrémagog
Montérégie
Montréal Tourisme Montréal, Stéphan Poulin
Nicolet-Yamaska André Falardeau
Québec François Gamache
Rimouski Mathieu Dupuis
Rivière-du-Loup Patric Nadeau Photographie
Saguenay (C) Martial Tremblay
Saint-Hyacinthe Patrick Roger
Shawinigan
Sherbrooke
Thetford Geneviève Clavet Roy (TRT)
Tremblant (Laurentides) @tremblant
Trois-Rivières Mathieu Dupuis
Victoriaville Exposeimage
30 destinations pour vos événements d'affaires !
TAQ - Tourisme d'Affaires Québec Sans frais : 1 888 969-1307
Téléphone : 450 969-1307
Site web : www.congres.com
Courriel : info@congres.com

T.O.M.: #CEIT: Sur quelles technos les destinations doivent-elles miser?

T.O.M.: #CEIT: Sur quelles technos les destinations doivent-elles miser?

9 janvier 2019

Lors du Campus Européen de l'Innovation Touristique (CEIT), Guillaume Poulain, Rédacteur en Chef de TOM, a animé une table ronde consacrée aux technologies qui permettent aux destinations de se promouvoir et de fidéliser leur clientèle touristique. Armelle Solelhac, CEO de Switch, Pascal Cotte, COO de MyTripTailor, et Christian Delom, COO de Boobuz, ont pris part au panel d'experts. De la vidéo au marché de l'intention, en passant par la cartographie, les technos qui présentent un intérêt stratégique pour les destinations sont nombreuses.  

Avant de convier le panel d'experts à monter sur scène, Guillaume Poulain, Rédacteur en Chef de TOM, a présenté quelques chiffres pour inciter les institutionnels à prendre conscience de l'importance de l'adoption des technologies. Citant la loi de Moore de 1965 pour illustrer l'évolution des performances des ordinateurs, le conférencier a aussi souligné la réduction du temps d'adoption des technos. « Le lave-vaisselle a mis 45 ans pour conquérir la planète, il aura fallu 35 jours à l'application Angry Birds », a-t-il lancé à l'auditoire. Comment l'industrie peut-elle s'adapter à ces évolutions ?

Promouvoir avant, pendant et après le séjour

Le panel s'est d'abord intéressé aux technologies qui permettraient aux destinations de faire la promotion de leur territoire en 2019 et au-delà. Sachant que la vitesse de traitement des informations comprises dans une image est 60 fois supérieure à celle d'un texte pour le cerveau, la vidéo représente un canal de promotion intéressant.

« Aujourd'hui, il existe des solutions telles que AIVE qui permettent la création automatique de contenus vidéo en une heure », a expliqué Armelle Solelhac, CEO de Switch. Un CRT ou un Office du Tourisme ne possède pas forcément de compétences en montage vidéo. Il dispose cependant d'une base importante d'extraits vidéo et de photos sur son territoire et peut ainsi créer du contenu taillé sur mesure pour Instagram ou Facebook par exemple.

« Il est essentiel que les destinations investissent les réseaux sociaux, un canal où les voyageurs vont rechercher un tiers de confiance », a ajouté Pascal Cotte, COO de MyTripTailor. Sur ces canaux, les destinations doivent renforcer leur communication après séjour et ne pas hésiter à partager les publications des voyageurs et à les remercier. « Le post-séjour est le moment le plus important. Avec 60 % de réactions en plus sur Instagram que sur Facebook, le canal est un excellent outil pour contribuer à la réputation des destinations », a ajouté le COO de MyTripTailor. L'opportunité de fidéliser une clientèle sans investir de moyens financiers, mais du temps.

Bien qu'il partage l'avis des intervenants, Christian Delom, COO de Boobuz, a insisté sur la nécessité d'investir dans des solutions de promotion du territoire et des activités touristiques pendant la phase de séjour, citant le Pass Pyrénées2Vallées à titre d'exemple. « Aujourd'hui, les OT sont trop petits pour le faire, il est donc indispensable que les acteurs collaborent pour y parvenir », a-t-il précisé.

Lire l'article complet

Source: Tourisme Express


Toutes les nouvelles RSS



Tourisme d'Affaires Québec

sans frais 1 888 969-1307
Téléphone 450 969-1307
courriel info@congres.com


Tourisme Québec ADN communication Clientis Alliance de l'industrie touristique du Québec

Tous droits réservés © 2010-2021 Tourisme d'Affaires Québec